Mes petits bonheurs du mois d’avril 

Difficile de penser aux bons moments que j’ai eu au mois d’avril quand ce mois c’est terminé d’une manière si triste. Au départ je me suis dit que je serais incapable d’écrire cet article et que le mois d’avril avait été de la merde sur toute la ligne. Ensuite, j’ai pris un moment pour réfléchir à ce qui c’était passé de bien lors du dernier mois. J’ai essayé de me concentrer sur le positif en mettant de côté le décès de ma Praline. J’ai finalement réussi à trouver les moments de bonheur qui ont parsemé le mois d’avril.

Mon anniversaire

Au début du mois dernier c’était mon anniversaire. J’ai eu l’âge vénérable de 36 ans. C’est incroyable d’avoir dépassé la mi-trentaine et d’avoir toujours l’impression d’avoir 20 ans (avec l’énergie en moins et la maturité en plus). Pour souligner l’événement, je suis allée souper chez ma mère avec mon chum. Elle m’avais préparé mon repas préféré de tous les temps: des cuisses de grenouille à l’ail. C’était tellement bon, juste d’y penser j’ai l’eau à la bouche. Comme dessert j’ai eu droit à un excellent gâteau moka.

Pâques

Nous avons célébré la fête de Pâques avec la famille de mon chum. C’était la première fois que j’étais présente pour cette occasion. Son père a deux spécialités qu’il fait uniquement à Pâques, un genre de drink sans alcool à la rhubarbe et un gâteau aux clémentines. Ça faisait un an que j’entendais parlé du légendaire gâteau aux clémentines alors j’avais très hâte d’y goûter. J’ai été très déçue de ce dessert. C’était un gâteau au chocolat et clémentines en fait et je déteste le mélange chocolat et agrumes. Par contre le p’tit drink à la rhubarbe était vraiment délicieux. Nous avons passés un bon moment en famille, nous avons bien mangé et bien rigolé.

Promenade à Berthier-Sur-Mer

Le dernier weekend du mois je n’avais vraiment pas le moral. Je venais de dire adieu à ma chatte avec qui j’ai partagé 11 ans de ma vie. Mon chum m’a donc proposé le lendemain de partir faire une promenade en voiture sans trop savoir où nous irions. J’ai accepté avec plaisir à la seule condition qu’on ne s’éloigne pas trop de la ville. La madame était quand même à 38 semaines de grossesse. Nous nous sommes donc rendu à Berthier-Sur-Mer, un charmant village situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Nous avons marché sur la grève, admiré le paysage, ramassé des coquillages et des sea glass. J’ai pu passer un super bel après-midi sans penser à mon chat. Mon chum a réussi la mission qu’il s’était donné!

Shooting photo de grossesse

Pour la dernière journée du mois d’avril, nous sommes allés faire un shooting photo de grossesse. C’était une expérience vraiment amusante et j’ai aimé prendre la pause pour la photographe. Nous aurons nos photos dans 10 jours ouvrables. Peut-être que bébé naîtra avant qu’on les reçoivent.

Alors voilà, mon mois d’avril n’a pas été si merdique que ça finalement. Rien n’est tout blanc ou tout noir dans la vie. Il faut savoir se concentrer sur ce qui arrive de bien, sans pour autant oublier nos mauvaises expériences.

Quels ont été les moments forts de votre mois d’avril? Laissez-moi le savoir dans les commentaires.

Publicités

Ce qui me rend heureuse

Je suis une adepte du «journaling». J’aime coucher des mots sur du papier afin de me libérer l’esprit ou encore pour apprendre à mieux me connaître. Écrire un journal en suivant certains sujets «imposés» peut nous permettre de faire un vrai travail de réflexion à propos de nous-même.

Dernièrement, j’ai écris dans mon journal sur le sujet suivant : Nommez dix activités qui vous font sentir bien, qui vous font sentir vous même. À première vue ça peut paraître simple, mais j’ai vraiment dû réfléchir pour arriver à faire une liste de ces dix activités. Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous ce que j’ai écris dans mon journal.

Les dix activités qui me font sentir bien:

  1. Écrire. J’ai toujours adoré écrire. À l’école, les examens de compositions étaient mes préférés. C’est pour moi un moyen extraordinaire de partager ce que je vie ou pour me vider le coeur et l’esprit.
  2. Chanter. Sans aucun doute mon passe-temps favoris. Le chant fait partie de ma vie depuis toujours. Si je passe une journée sans chanter c’est mauvais signe.
  3. Lire. Il s’agit d’un autre passe-temps qui fait partie de ma vie depuis l’enfance. J’aime m’évader dans différents univers.
  4. Vernir mes ongles. Je ne sais pas pourquoi mais appliquer du vernis à ongle est une activité qui me détend.
  5. Cuisiner des muffins. C’est sans doute l’activité que je pratique le moins. Pourtant, j’adore faire des muffins. C’est mon dada culinaire.
  6. Colorier. Une autre activité qui vient de mon enfance. J’ai toujours adoré le coloriage. D’ailleurs, je suis très contente que le coloriage pour adultes soit maintenant une mode.
  7. Regarder des dessins animés. Selon moi, les dessins animés sont les meilleurs films qui existent.
  8. Me baigner dans la mer… et prétendre que je suis une sirène ou un dauphin. Oui, dans mon cœur j’ai encore 6 ans!
  9. Aller me promener dans le Vieux-Québec et prendre des photos. J’aime beaucoup jouer les touristes dans ma propre ville.
  10. Voyager. J’adore découvrir de nouveaux endroits. J’aime aussi aller à des places où je me sens chez moi comme Old Orchard Beach ou New York City.

Conclusion suite à cet exercice

Ce que j’ai retenu de cet exercice d’écriture c’est que je ne fais pas assez souvent ce qui me rend vraiment heureuse. La seule chose que je fais à tous les jours c’est chanter, au grand désespoir de mes voisins. Sinon, j’écris et je lis à quelques reprises pendant la semaine, mais peut-être pas autant que je le souhaiterais. En ce qui concerne l’application du vernis à ongle, j’essaie de le faire au moins une fois par semaine. Quand mes ongles ne sont pas vernis j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose, que je suis incomplète. Pour le reste, ce sont des activités que je ne fais que très rarement. Bien entendu, les voyages coûtent cher et la mer est très loin de chez moi, donc c’est malheureusement impossible de m’y rendre à chaque semaine. Mais je pourrais colorier ou regarder des dessins animés plus souvent.

Je remarque que ce qui me fais sentir vraiment bien maintenant sont, pour la plupart, des activités qui me faisais sentir bien aussi lorsque j’étais enfant. Il n’y a pas grand chose qui a changé dans mes intérêts, sauf peut-être les ongles et les muffins. Je me demande si c’est comme ça pour tout le monde. Est-ce que nous demeurons cet enfant que nous étions mais que nous le cachons quelque part au fond de nous car il faut maintenant être des adultes?

Prendre le temps

Une des raisons pour laquelle je ne fais plus la majorité de ces activités, c’est que je ne prends pas le temps pour les faire. Pourquoi cela? Parce que j’ai autre chose à faire. Des choses que je considère plus importantes, plus instructives peut-être même plus intéressantes. Mais ce ne sont pas ces choses «importantes» qui me remplissent de bonheur et qui me permettent de me connecter à la personne que je suis réellement. Alors pourquoi devrais-je les prioriser?

À partir de maintenant je me fais une promesse, celle de consacrer au moins 30 minutes par jour à une de ses activités qui me font sentir bien, qui me font sentir moi-même.

Quelles sont les dix activités qui vous font sentir bien? Laissez-le moi savoir dans les commentaires.