La grossesse et moi

Avant d’être enceinte, j’idéalisais beaucoup la grossesse. J’avais en tête une image parfaite de cette étape incroyable de la vie d’une femme. Pour moi la grossesse se résumait à avoir une peau magnifique et une chevelure de rêve, un beau ventre bien rond et de vivre une euphorie quasi-permanente. Le seul inconvénient de la grossesse que je connaissais alors était les nausées matinales qui sont souvent présentes lors du premier trimestre.

Je suis présentement à la fin de mon troisième trimestre et je peux maintenant affirmer que la grossesse ce n’est pas si rose qu’on peut naïvement l’imaginer. Même que, dans l’ensemble, je n’aime pas être enceinte. Je sais, ce n’est pas le genre de chose qu’une femme est normalement autorisé à dire publiquement. Mais c’est pourtant la réalité, ma réalité.

Pourquoi je n’aime pas être enceinte?

  • Le stresse dont le niveau est particulièrement élevé lors du premier trimestre. La peur de la fausse-couche est toujours présente. Bien que cette peur s’estompe avec les mois qui passent, d’autres sources de stresse apparaissent. Par exemple, la peur de l’accouchement ou encore la peur d’être une mauvaise mère surviennent lors du dernier trimestre.
  • Les nausées, qui n’ont pas nécessairement lieu le matin. Je me considère très chanceuse de ne pas avoir été malade pendant ma grossesse. Par contre, j’ai eu beaucoup de nausées les premiers mois. Normalement, c’était le signe que je devais manger.
  • La fatigue intense qui t’empêche de fonctionner normalement. Pour moi la fatigue a été très présente lors du premier et deuxième trimestre. Je crois que mon manque d’énergie a été affecté non seulement par ma grossesse mais aussi par les saisons. L’automne et l’hiver ne sont généralement pas les saisons où je déborde le plus d’énergie. Heureusement, mon énergie est revenu lors de mon dernier trimestre.
  • Toujours sentir bébé bouger. Les premières fois c’est magique. J’étais tellement émue de sentir ce petit être bouger dans mon ventre que j’en ai pleuré. C’est aussi un moment incroyable lorsqu’il bouge assez fort pour que son papa puisse le sentir. Voir le sourire sur le visage de mon chum la première fois qu’il l’a senti ça valait tout l’or du monde. Mais depuis la moitié du troisième trimestre j’en ai marre de le sentir bouger tout le temps. Mon ventre se déforme et souvent bébé me fait mal. J’ai l’impression d’avoir un alien dans le ventre et c’est franchement désagréable. D’un autre côté, si je le sens moins bouger une journée je m’inquiète.
  • Les hormones qui ont envahie mon corps et qui me rendent encore plus émotive que je le suis habituellement. Je pleure pour rien, quand je vois un bébé je suis particulièrement heureuse, je suis encore plus impatiente que d’habitude etc. J’ai l’impression de vivre un SPM qui est 100 fois plus fort et qui ne se termine jamais. C’est pas la joie.
  • Les douleurs connexes. Depuis le début de ma grossesse j’ai développé plusieurs maux. J’ai constamment mal au bas du dos, que je sois debout ou assise. De plus, j’ai mal dans le bas du ventre lorsque je marche trop longtemps. J’ai acheté une ceinture pour ça mais je ne vois pas une énorme différence lorsque je la porte. Je ne l’installe peut-être pas comme il faut ou alors je n’ai pas le bon «type» de ventre pour la porter. Mais le pire je dirais que c’est la douleur à la symphyse. Cette douleur est constante mais elle est plus désagréable lorsque je me lève ou que je marche.
  • Les conseils et les avis non sollicités des gens qui sont, je n’en doute pas, très bien intentionnés. Je n’aime pas me faire dire quoi faire en général. Même que, bien souvent, je vais faire le contraire de ce qu’on me suggère de faire… Oui, j’agis encore comme une adolescente parfois. La grossesse est une chose très personnelle que chaque femme devrait pouvoir vivre comme elle le souhaite. Je n’ose même pas imaginer comment je vais gérer les conseils que je recevrai une fois que bébé sera parmi nous…

Les côtés positifs dans tout ça?

Vous me connaissez, rien n’est totalement noir avec moi. Il y a des jours où j’adore être enceinte. Les jours où je ne suis pas fatiguée et où les douleurs sont moins présentes. Les jours où je prépare l’arrivée de bébé. Les jours où je pense à notre vie de couple qui deviendra une vie de famille. Je dois admettre que d’être constamment dorloté par les gens près de moi ce n’est pas désagréable non plus. Je vais en profiter car bientôt toute l’attention sera sur bébé, principalement la mienne.

Bien entendu, malgré le fait que je n’aime pas être enceinte, je ne regrette absolument pas ma grossesse. C’est une expérience que je suis très heureuse et surtout très reconnaissante de pouvoir vivre. Ça ne m’empêchera pas non plus d’avoir éventuellement un deuxième enfant. Mais c’est loin d’être l’extase à laquelle je m’attendais.

Et vous, comment avez-vous vécu votre grossesse?

Publicités

2 commentaires sur « La grossesse et moi »

  1. J’ai détesté être enceinte. Une grosse baleine qui ne plus rien faire. J’étais épuisée. J’avais mal partout. J’ai eu un peu plus d’énergie la deuxième fois mais globalement si j’avais pu me passer de la grossesse, j’aurais tout de suite signé! Par contre la mise au monde de bébé…même en hurlant de douleur, quelle merveille!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s