Dimanche sombre

Je ne sais pas comment débuter cet article. Les mots me manquent. Je suis incapable de décrire comment je me sens depuis dimanche soir…

J’habite à Québec depuis toujours. Depuis que je suis toute petite, je me suis toujours sentie en sécurité dans cette magnifique ville. Les gens sont sympathiques et les gestes violents y sont plutôt rares. Québec est une grande ville sans en être vraiment une. Québec est un gros village comme on dit.

Bien que le racisme existe à Québec, comme partout ailleurs malheureusement, je n’ai jamais sentie ou été témoin de tension raciale (à part sur Facebook). Mais c’est peut-être simplement parce que je suis blanche. Peut-être que la réalité est très différentes pour d’autres personnes. Je n’en sais rien, je ne peux pas me prononcer pour eux.

Dimanche, le 29 décembre 2017, l’impensable c’est produit. Un attentat a eu lieu dans mon gros village. Le crime a eu lieu à la mosquée de Sainte-Foy, une banlieue de Québec. C’est ma mère qui m’a appris la triste nouvelle via Facebook. J’ai arrêté ce que je faisais à ce moment là et je suis partie à la recherche d’informations sur Internet. Les informations étaient alors peu nombreuses. À ce moment là, la seule chose que nous savions c’est qu’il y avait 5 décès et que le tireur a crié allahu akbar avec un fort accent québécois. J’étais très inquiètes pour d’anciens collègues de travail qui étaient peut-être à la mosquée ce soir là. Il était impossible de savoir qui étaient les victimes à ce moment là.

Après un certain temps j’ai repris mes activités. Nous avons terminé d’écouter un épisode de Once Upon a Time, mais la concentration n’étais plus là. L’envie de me divertir s’était aussi évaporé. Peu de temps après, nous sommes allés nous coucher. Mais c’était plus fort que moi, je voulais avoir des informations sur ce qui c’était passé, alors j’ai encore surfer sur le Web. Toujours rien. J’ai discuté longuement avec mon Chéri. J’ai pensé à mes anciens collègues de travail. Je me suis endormie.

Hier matin, dès mon réveille, je me suis empressée d’aller lire les dernières informations sur la tragédie. Encore une fois, nous n’avions pas beaucoup de détails. Deux suspects ont été arrêtés dont un qui se trouvait sur le pont de l’Île d’Orléans avec son véhicule. Je suis allée sur Twitter (si vous me suivez sur Twitter vous avez sans doute constaté que j’y ai été très active hier) pour voir ce que les gens en disait, pour voir si je pouvais avoir d’autres informations.

J’ai constaté quelque chose hier, c’est fou la merde qu’on peut trouver sur Twitter. Non mais les gens propageaient tellement d’informations mensongères que j’en avais mal au cœur. Bien entendu, plusieurs personnes tenaient des musulmans comme responsables de l’acte terroriste. Plusieurs personnes disaient que les suspects étaient Syriens alors qu’il n’y avait rien de confirmé par les autorités policière à ce moment là. L’article que les gens partageaient (probablement sans l’avoir lu) n’avait aucun lien avec l’événement de dimanche et était daté du 8 décembre 2016. Vous voyez la pertinence?

Je ne vais pas vous raconter la suite des événements ou vous parlez du suspect. Internet regorge d’informations à ce sujet et je vous laisserai des liens vers quelques articles à la fin de ce billet.

Sur Facebook, j’ai vue qu’une vigile avait lieu près de la grande mosquée de Québec hier soir. J’avais très envie d’y aller mais en même temps j’étais légèrement inquiète. Un rassemblement de plusieurs milliers de personnes peut être une bonne cible pour n’importe quel taré. Mais j’y ai réfléchi et je me suis dit que ce n’était vraiment pas la bonne attitude à avoir. La peur, en pareil circonstance, ne peut pas apporter de résultat positif ni sur soi, ni sur la communauté. J’ai donc décidé de m’y rendre avec mon Chéri.

Après avoir cassé la croûte, nous nous sommes rendus le plus près possible du rassemblement en voiture. Nous avions quand même une dizaine de minutes de marche à faire avant d’atteindre la marrée de gens qui se trouvaient sur les lieux. La foule était dense et silencieuse. Nous nous sommes laissés emporter par le mouvement. Nous avons marché lentement, très lentement. Des gens avaient apportés des bougies, des fleurs, des prières. Des mots de sympathies s’échangeaient. Des sourires et des regards compatissants étaient distribués sans compter. Malgré le froid, une chaleur réconfortante se dégageait de tous ces gens rassemblés. Tout ce que je souhaite, c’est que ce grand rassemblement ait mis un baume sur le cœur des personnes qui ont été touchés de près ou de loin par cette tragédie.

Je n’ai pas pris de photo lors de la vigile hier. Je ne me sentais pas du tout à l’aise de le faire. Mais si vous voulez en voir, vous pouvez aller sur cette page Facebook.

Voici quelques liens vers des articles entourant cette tragédie :

Six musulmans tués dans un attentat terroriste à Québec

Un attentat terroriste dans une mosquée de Québec fait six morts

Alexandre Bissonnette accusé pour l’attentat de la mosquée de Québec

Attentat terroriste à Québec : 11 chefs d’accusation contre le suspect

Publicités

3 commentaires sur « Dimanche sombre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s