La méthode KonMari

Est-ce que votre appartement est un vrai fouillis? Vous n’arrivez pas à mettre de l’ordre dans votre maison? Vous avez certainement pensé à vous acheter des meubles supplémentaires ou des systèmes de rangement ingénieux afin d’y mettre tout votre bazar. Et si vous faisiez fausse route?

Marie Kondo est l’auteur du livre «The Life-Changing Magic of Tidiying Up : The Japanese Art of Decluttering and Organizing» traduit au Québec par «Le pouvoir étonnant du rangement : Désencombrer sa maison pour alléger sa vie». Dans ce bestseller, vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde, Marie Kondo nous propose une méthode de désencombrement assez particulière mais qui est apparemment très efficace, la méthode KonMari. Voici les grandes étapes à suivre afin de désencombrer définitivement sa maison.

  1. Ranger en une seule fois. Procéder au rangement un petit peu à chaque jour ne fonctionne jamais. Votre résidence se retrouvera encombré très rapidement à nouveau. L’auteur alloue une période de six mois maximum pour procéder au rangement de sa maison.
  2. Visualiser votre destination. Avant de commencer à désencombrer votre maison, vous devez imaginer votre style de vie idéal. Un objectif comme «je veux vivre dans un environnement sans désordre» est trop vague. Vous devez avoir un objectif plus concret comme : «je veux vivre comme une star de cinéma des années 50 et être entourée que par de belles choses luxueuses». Votre objectif est bien personnel, mais n’oubliez pas qu’il doit être précis.
  3. Pourquoi souhaitez-vous vivre de cette manière? Quand vous avez trouver la réponse à la première question, demandez-vous «pourquoi» encore. Par exemple, si vous souhaitez vivre dans un environnement sans désordre pour être plus productive au travail, demandez-vous «pourquoi est-ce que je veux être plus productive au travail?». Faite cet exercice de «pourquoi» de 3 à 5 fois. Quand vous avez trouvé la vraie raison qui vous pousse à ranger, vous pouvez commencer.
  4. Déterminer les objets qui vous rendent heureux. Au lieu de se concentrer sur les objets à jeter, la méthode KonMari se concentre sur les objets à conserver. Cette façon de faire se canalise sur la joie que les objets peuvent vous apporter. Votre état d’esprit demeure donc positif tout au long du processus.Tout ce que vous avez à faire c’est de prendre chaque items dans vos mains et vous demandez «est-ce que cet objet me mets en joie»? Si la réponse est oui, alors vous le conserver. Si la réponse est non, vous vous en débarrassez.
  5. Ranger par catégorie et non par pièce. Dans plusieurs maisons, les objets d’une même catégorie se retrouvent à plusieurs endroits. Si vous désencombrez et rangez vos vêtements, vous devez rassembler tous les vêtements qui se trouvent dans tous les gardes-robes et tous les tiroirs de votre maison pour commencer. Ensuite, vous rassemblez les vêtements d’une même catégorie ensemble, les pantalons, les jupes, le chemisiers, etc. Quand vous avez décidé quels vêtements vous conserviez, vous devez les ranger selon la méthode KonMari. Vous trouverez des vidéos sur YouTube qui vous expliqueront bien comment procéder.
  6. Ranger dans le bon ordre. Marie Kondo explique que nous devons commencer notre rangement par nos vêtements pour ensuite ranger nos livres, nos papiers, les komonos (tout les objets qui n’entrent pas dans les quatre autres catégories) et les souvenirs. Au niveau émotionnel c’est plus facile de procéder ainsi. Lorsque vous arriverez à la partie la plus difficile, les souvenirs, vous aurez assez d’expérience et vous serez plus à l’écoute de vos sentiments pour savoir quels sont les souvenirs qui vous rendent vraiment heureux.
  7. Ne pas arrêter de trier pour ranger. Vous devez d’abord terminer le tri que vous avez commencé avant de ranger les choses où elles vont.

methode-konmari

Mon avis sur le livre

La lecture de ce livre ce fait vraiment très rapidement mais je n’ai pas vraiment apprécié le ton de l’auteur. Par moment, j’avais l’impression qu’elle s’adressait à des enfants de 10 ans. Elle répète beaucoup et elle tourne souvent autour du pot. Si elle ne l’avait pas fait, je ne suis pas certaine qu’elle aurait eu de quoi écrire un livre.

Le premier chapitre se consacre uniquement sur l’historique ménager de Marie Kondo. C’est une autre chose que je n’ai pas particulièrement apprécié. C’est bien qu’elle nous explique sa passion du rangement et du ménage qu’elle a depuis l’âge de 5 ans. C’est intéressant de voir à quel point elle a fait des erreurs avant d’arriver à la méthode qu’elle nous propose dans son livre. Quelqu’un d’expérience est toujours plus crédible. Mais il n’y avait vraiment pas de quoi en faire tout un chapitre. Tout ceci aurait pu figurer uniquement dans l’avant-propos et ça aurait été parfait.

Dans son livre, Marie Kondo parle beaucoup que les objets possèdent une énergie. Ils dégagent cette énergie mais ils ressentent aussi des choses. Comme par exemple, si vous rangez vos vêtements en mettant vos chandails un par-dessus l’autre, le chandail du dessous sera malheureux et se sentira écrasé. Lorsque vous vous débarrassez d’un chandail vous devez le remercier en disant une chose comme «merci de m’avoir tenu au chaud l’hiver». Toute cette notion spirituelle-ésotérique des objets ne m’atteint pas du tout. Ce n’est pas quelque chose en laquelle je crois. Il y a donc beaucoup de passage du livre que je lisais avec des points d’interrogation dans les yeux.

Dans le dernier chapitre, elle explique comment le rangement permet de vous rendre plus confiante, plus chanceuse et plus heureuse. Il s’agit tout de même de changements très importants et très intéressants que nous pouvons remarquer à la fin du processus.

J’ai commencé mon propre processus de désencombrement avec la méthode KonMari il y a presque deux semaines. Je reviendrai pour vous parler de mon expérience mais surtout pour vous dire si ma vie s’est améliorer comme l’auteur le promet.

Avez-vous lu le livre de Marie Kondo? Si oui, qu’en avez-vous pensé? Si non, avez vous l’intention de le lire?

Publicités

10 commentaires sur « La méthode KonMari »

  1. Aïe, si je ne dois garder que les choses qui me mettent en joie, je ne vais pas garder grand chose ^^. Je ne sais pas si je serai capable d’appliquer une telle méthode. En tout cas, félicitations ma bru ! ❤

    J'aime

    1. Mouais… c’est un peu ce que je me suis dit. Mais il y a des objets qui ne t’apporte pas de joie en tant que tel mais qui vont te permettre d’être heureuse. Par exemple mon fer plat ne m’apporte pas de la joie, mais je me trouve plus jolie les cheveux coiffés, je suis donc plus heureuse grâce à mon fer plat.

      J'aime

  2. Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir accroché plus que ça avec ce livre. Je ne dis pas que la méthode n’est pas bonne (on a tous besoin d’un bon rangement ou nettoyage par le vide à un moment ou un autre) mais par contre le live est horrible à lire et aurait pu être résumé en 10 pages selon moi. Après les 50 premières pages je suis restée bloquée, plus moyen de l’ouvrir. J’ai pris mon courage à 2 mains et l’ai terminé en 15 minutes en le lisant en diagonale. Mon plus grand plaisir a été de le placer dans une boîte à livres en rue et donc d’appliquer son premier principe: ne garder que les objets qui nous mettent en joie! Merci pour cet avis sur ce livre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Je suis contente aussi de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir accroché. Je suis tout à fait d’accord avec toi, le livre aurait pu être résumé en une dizaine de pages. Je ne crois pas que la lecture de ce livre soit nécessaire pour appliquer la méthode KonMari. Il y a suffisamment d’info sur le Web à ce sujet.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s